Votre mot de passe vous sera envoyé.

Club Wifaq à Rabat, par Groupe3Architectes

Au cœur du quartier Souissi à Rabat, le club Wifaq dispose d’un patrimoine paysager particulièrement riche.

Dès l’entrée, le visiteur découvre un site singulier: ouvert et très arboré, il offre des profondeurs de vues qui procurent un sentiment de bien-être propice à la pratique du sport en plein air; ceinturé par une haie coupe-vent dense et de grande hauteur, il est introverti, protégé de son environnement immédiat.

La trame paysagère de la parcelle, qui témoigne du passé agricole des faubourgs de Rabat et dont les traces sont encore présentes dans le quartier, est en effet caractérisée par ses arbres de haute tige qui constituent typiquement les haies coupe-vent des vergers. La maturité des arbres fruitiers et des jacarandas accompagne majestueusement les aires de jeux dédiées aux différentes activités sportives qui s’intègrent sobrement à cette composition.

Lieu Quartier Souissi, Rabat, Maroc Programme Equipement sportif: piscine semi-olympique, salle multisports, spa, fitness, club house Architecte Groupe3Architectes Equipe Louis Maugin, Marie Aberki, Mutsuko Sato Paysagiste Bertrand Houin Coût 87.000.000 dhs Surface 7000 m² Année 2015 Photographies Fernando Guerra

La pièce urbaine ainsi constituée organise un univers original et hors du temps, protégé dans son écrin végétal.

Cet ensemble hier cohérent, accompagné de constructions éparses et de taille modeste, a été transformé et densifié pour accueillir de nouvelles fonctionnalités destinées à consolider et à diversifier l’offre commerciale du club. Pour accueillir ces nouvelles activités sans dégrader les valeurs originelles du site, nous avons proposé une intervention ciblée et mesurée, à la fois respectueuse de la mémoire du club et du cadre bâti environnant majoritairement résidentiel.

Sanctuariser ce lieu, en protéger les reliques paysagères tout en organisant les conditions de son développement, tel a été l’enjeu de notre intervention.

En densifiant la moitié nord du site pour préserver la qualité paysagère de la moitié sud et ses terrains de tennis réhabilités, en creusant le sol pour y loger les volumes de grande hauteur ou y insérer les gradins du court central, en imaginant un parking-jardin en interface avec la rue, le projet architectural et paysager a permis de valoriser le patrimoine du club Wifaq tout en lui insufflant une ambition nouvelle tant au plan de la programmation que de l’identité visuelle et de l’expérience spatiale.

Dans ce grand jardin du sport et du bien-être, qui fait la part belle aux espaces extérieurs, la mémoire du club et celle du quartier sont honorés. Les équipements sportifs même les plus structurants s’inscrivent dans le site avec douceur et naturel, sans perturber la magie et la sérénité des lieux.  

Le soin particulier apporté à la lumière naturelle, en particulier zénithale et indirecte, colorée par la déclinaison d’une signalétique chromatique, l’obsession de l’horizontalité exprimée par l’épannelage des toitures-terrasses blanches et leurs porte-à-faux volontaires et déclinée dans l’assemblage des matières (pierre de Khénifra bouchardée et lames de bois en façade), participent à la fabrication d’un nouvel imaginaire pour un lieu de vie à la fois très contemporain et ancré dans son histoire.

Source : http://www.groupe3architectes.com