Votre mot de passe vous sera envoyé.


Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis)

Proposition du cabinet LEAD ARCHITECTURE (Jalal Demnati) / EDA (Amine Demnati) pour le concours relatif à l’Habitat pour Classes Moyennes organisé par Al Omrane (Non primé). L’objectif est d’aménager un terrain pour créer une cité jardin pour classe moyennes au niveau du pôle urbain de Sahel Lakhyayta. Cette cité devra être un lieu de cohésion et de mixité sociale. Ce lieu devra offrir de la flexibilité et permettre l’optimisation des espaces de vie, maîtrisé les problématiques de luminosité, être facile d’entretien, et s’intégrer dans une logique de développent durable. Pour cela Il s’appuiera sur les atouts du site, sa situation avantageuse et son orientation. Le terrain est situé à l’entrée de Had Soualem, non loin d’axes routiers majeur, L’autoroute et la RN1, et du centre ville. Accessible sur ses 4 façades, ce terrain profite d’une belle étendue 18.312,80 m². Cette situation lui permet une grande visibilité qu’il devra magnifier.Avec 4 façades et une grande étendu, ce site permet d’exploité au mieux l’ensemble du site et de générer des appartements traversant, avec au moins 2 façades principales et des vues dégagées.

Maîtrise d’ouvrage Al Omrane Had Soualem Architecte LEAD ARCHITECTURE (Jalal Demnati) / EDA (Amine Demnati) Surface 18 000m² Concours 1er Prix – Non décerné – 2ème Prix ex aequo – Youssef LAHKIM – Loubna LYAZIDI – 3ème Prix ex-aequo – Adil CHAFAI – Omar KOBBITE Coût de construction 95 MAD

Avec un dénivelé de trois mètre sur la façade la plus longue, le site nous a imposé un jeu de niveau qu’il a fallu utiliser pour en faire un atout du projet. Le projet d’aménagement est basé sur une proposition qui respecte et met en valeur les atouts du site existant. Ainsi, le principe est «d’aller dans le sens» du site, c’est-à-dire tenir compte de la morphologie du terrain, s’appuyer sur les perspectives engendrées par le séquençage des axes routiers ainsi que des lots.
Le projet prévoit que les différentes entités constituant le bâti soient éclatées et regroupées par îlots. L’objectif principal est de faire en sorte que les bâtiments soient indépendants les uns des autres, et qu’il soit possible aux visiteurs de pratiquer un lieu sans pour autant impliquer les autres espaces. Ceci permettant à la fois une économie d’énergie considérable et une meilleure pratique du lieu en lui-même. Accessible sur ses 4 façades, ce terrain profite d’une belle étendue 18.312,80 m². Cette situation lui permet une grande visibilité qu’il devra magnifier. Avec 4 façades et une grande étendu, ce site permet d’exploité au mieux l’ensemble du site et de générer des appartements traversant, avec au moins 2 façades principales et des vues dégagées. Le bâti est décomposé en 5 volumes principaux. Ces cinq volumes constitués principalement d’appartement 3 pièces, 4 pièces et 5 pièces, offrent aussi des espaces de service et des lieux de proximité améliorant le fonctionnement quotidien d’une vie de famille en résidence collective de ce type. Ce groupe, constituant l’ensemble du programme, se lie grâce à l’aménagement d’un jardin intérieur et collectif générant un lieu de vie et de cohésion de cet ensemble résidentiel, à travers notamment des espaces de jeu et de promenade.

Les bâtiments sont accessibles depuis la voie publique, sur les 4 façades, ou depuis les jardins collectifs intérieurs, réservés aux habitants de la résidence. La circulation verticale se fait par des ascenseurs handicapés ainsi que par des escaliers doubles flux. L’objectif est de permettre un déplacement fluide, agréable et convivial entre les différents espaces et lieux de vie.
Les espaces de services du type Salle Communautaire, Crèche, Maison des Jeunes et de la Culture ainsi que le logement du concierge son directement en contacte avec les limites du terrain, afin de permettre un meilleur accès à l’ensemble de la résidence et une meilleur interaction avec les espaces publics.
Le stationnement est assuré en bordure de parcelle, à l’extérieur de la résidence sur la bande de recule de 5 mètres. Ce stationnement est au nombre de 106 place pour 27253 m² couvert soit 1 place pour 272 m².

Construire des logements de moyen standing est au Maroc quelque chose de difficile, car il s’agit de correspondre à la catégorie sociale dite de classe moyenne dont la définition exacte reste difficile et correspond à une grande hétérogénéité de personnes. Pour autant ce qui réuni cette frange de la population reste un attachement fort à un espace du domicile, le séjour « BITE AL GLASSE », qui correspond à une valeur traditionnel de l’espace multiforme à la marocaine (à la fois salon salle à manger, chambre, espace de travail), ainsi que la présence d’un espace extérieur ouvert sur le ciel qui correspond sans doute au souvenir du patio présent dans les maisons traditionnelles des médinas de notre pays. Pour le reste, il s’agit de répondre à des besoins spécifiques liés à l’évolution des models de vie au Maroc qui vise à rejoindre les standards internationaux, à cause du cout de la vie et des enjeux écologiques grandissants.
Voilà pourquoi nous avons œuvré à créer une cité jardin avec de nombreuses terrasses ouvertes, voir même des jardins suspendu à tous les niveaux ainsi qu’à penser le logement autour de cet espace séjour « BITE AL GLASSE », cœur de la maison marocaine d’aujourd’hui.

Les grands ensembles et plus vastement projets de construction, ont comme éléments primordiaux dans leur conception d’aujourd’hui ceux de modularité et de flexibilité. En effet pouvoir voir et revoir l’organisation d’un ou plusieurs espaces, ou bien même envisager la reconversion globale d’un édifice dans le cadre d’un changement est une donnée essentielle des bâtiments que nous édifions pour nous et les générations future. C’est dans ce sens que notre proposition consiste à faire s’associer les appartements par 2. Ainsi mitoyens les 2 appartements peuvent être liés afin de générer une habitation plus grande sans modifier l’aspect général des appartements et de la résidence.
Le rez-de-chaussée / les jardins et espaces de cohésion social:
Espace de transition entre les différentes entités le rez-de-chaussée se doit d’être un lieu convivial de rencontre à la fois visuel et physique.
Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis) Concours - Habitat pour Classes Moyennes (bis)Concours – Habitat pour Classes Moyennes (bis)