Ce projet de grande envergure sur le site des anciennes installations minières de l’Office chérifien des Phosphates est le gage d’un apport continu sur le plan environnemental et socioéconomique de la ville de Khouribga et sa région.

Le projet d’aménagement « Mine verte » conçu par le cabinet Cardete-Huet s’étend sur une superficie de 294 hectares à l’intérieur du périmètre urbain. Il consiste en la réalisation d’une cité et d’un méga parc d’attraction regroupant plusieurs activités à vocations culturelles, sportives et ludiques. Il se compose d’un complexe socioculturel et d’un complexe résidentiel et touristique. Au programme: une cité des sciences, un théâtre plein air, un musée agricole, 1.600 appartements, 128 villas, 4 villages de vacances, 3 hôtels, un téléphérique, un lac artificiel, un parc d’écosystème, un jardin botanique,un parc accro branches.

 

Lieu Khouribga, Maroc Architecte Francis Cardete et Gérard Huet / Cabinet Sad Benkirane Client Office cherifien des phosphates Surface 550 000 m2. Coût 665 M€.(Estimation). Date de réalisation 2012

Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte
Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte Projet de la Mine Verte

 

Le projet comprend également des terrains de sport multidisciplinaires (club équestre, tir au vol, golf semi-aride, ski sur neige artificielle, patinoire et VTT) et des infrastructures de sports extrêmes (vol de pente, saut à l’élastique, école de fantasia, circuit formule 3/moto et karting).
En outre, et dans le cadre de l’encouragement du tourisme scientifique, ce projet sera intégré dans un circuit touristique composé d’un musée de la mine, en cours de réalisation par l’OCP sur une superficie totale de 2.813 m2, pour un coût de 30 millions dhs.
Le musée, réalisé dans le cadre d’une convention entre l’OCP, le Musuem national de l’Histoire naturelle de France, le ministère de l’énergie et des mines, l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’Université Chouaïb Doukkali d’El Jadida, va retracer l’histoire de l’exploitation du phosphate au niveau de la région, l’histoire de l’évolution de la ville de Khouribga, ainsi que 30 millions d’années d’histoire paléontologique dans les bassins des phosphates.
Le musée se compose également d’une galerie souterraine où il sera procédé à la réalisation d’une reconstruction d’un tronçon de la mine afin de permettre au visiteur de vivre l’ambiance réelle dans une mine souterraine, ainsi que d’une tranchée témoin pour la visualisation de la stratigraphie du bassin minier et des divers stades de l’exploitation du phosphate.

Source : www.cardete-huet.com
MAP