Votre mot de passe vous sera envoyé.


La Maison H+N, une conception de Kubik Studio dans la ville de Meknès.

La maison H+N, tout premier né des réalisations de l’agence Kubik Studio, se veut une certaine incarnation contemporaine de la maison arabe, taillée dans la masse et habillée d’un voile de blancheur qui la sublime sous le soleil écrasant de Meknès. Une maison pour un couple avec un enfant, dans un vocabulaire minimal.

« L’architecture se veut ici déconcertante de franchise et résolument dialogique. Elle exprime un état d’être à la fois lisible et minimal afin de contester le trop plein d’ambigüités qui font des environnants urbains un tas aussi, monotone que confus. La maison répond aux exigences programmatiques du client, en l’occurrence un couple avec un enfant.« 


Lieu Meknès Architectes Agence KUBIK STUDIO Client Particulier Programme Habitat individuel BET Ste Boumalene Entreprise Métale Sosadem SARL Superficie 378,00 m² Coût Global 1.512.000,00 DHS Année 2010

« Les espaces de nuit situés à l’étage procurent à chaque membre de la famille sa propre intimité pendant que l’espace situé au rez-de-chaussée rassemble et renoue autour des valeurs ancestrales qui caractérisent tant les familles de culture arabo-musulmane. Quant au sous-sol, il accueille des pièces de services naturellement éclairées ainsi qu’un séjour d’été et une chambre d’ami. Les différents niveaux sont reliés par une circulation verticale sous forme d’escaliers entrecoupés de paliers intermédiaires desservant les salles d’eau et procurant à l’ascension une sensation de « diversité » spatiale rompant avec la monotonie d’escaliers communs. L’ensemble est ainsi enveloppé sous forme de cube, entité minimale de la géométrie et atome de l’architecture. Le cube est ainsi taillé dans sa masse afin de faire parvenir la lumière jusqu’au plus profond du volume et faire émerger pleins et vides dans le respect d’un certain équilibre esthétique et fonctionnel. L’architecture se veut par là un processus de soustraction de matière plutôt qu’un processus d’addition d’entités murs et dalles. L’architecture devient ici une sorte de sculpture habitée, perforée, fendue, taillée, puis ajourée à travers des grilles-moucharabiehs directement issues des formes géométriques chères au zellige marocain, bien entendu réinterprétés afin d’en tirer la substance et l’esprit. « 

« Le jardin, comme l’architecture qu’il enlace, prend son essence dans la simplicité et le minimalise le plus pur, accueillant un jardin sec parsemé de roches volcaniques extraient de l’arrière pays Meknès, dans la région d’Azrou. Ce paysage très minéral est complété par l’implantation d’un olivier bicentenaire, essence chère à la région de Meknès, anciennement « miknassat azzaytoun. » Ici, l’olivier bicentenaire et solitaire veille sur une architecture qui souhaite synthétiser passé, présent et avenir au sein d’une société marocaine où l’architecture se cherche encore, perdue dans sa quête du sens civilisationnel. « 


Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes
Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes
Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes Maison H+N - MeknesMaison H+N – Meknes

Sources : www.kubik-studio.com