Votre mot de passe vous sera envoyé.


1er prix au concours pour le pôle muséal de Dakhla remporté par le groupement Omar Kobbité – EGA

Un nouveau pôle muséal mettant en valeur les fonds patrimoniaux des provinces du sud verra le jour en mai 2016. Cet édifice concu par le groupement Omar Kobbité-EGA est lauréat du concours lancé par l’Agence du Sud. Un musée qui célèbre, dans un langage tourné vers l’avenir, la culture du nomadisme dans le maroc saharien. Erigé sur quelque 4.500 m2, il sera ouvert aux expositions temporaires, aux espaces de médiation, aux ateliers éducatifs, aux travaux de recherche et de travail. Le musée exprime son identité par une architecture à la fois simple dans sa mise en oeuvre, mais singulière dans sa volumétrie. Les pans de murs inclinés matérialisent des volumes vivants et se perpétuent dans les espaces intérieurs faisant corps avec la scénograpie dans une grande flexibilité organisationnelle autour d’une trame constructive efficace. Le béton aux teintes sablonneuses contribuent à l’expression monolithique du bâtiment pour une belle insertion dans la baie de Dakhla.

Lieu Dakhla, Maroc Architectes Omar Kobbité, Sandrine Pastre, Erik Giudice, Federico Mannella Maitre d’ouvrage Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Provinces du Sud du Royaume Année 2014 Concours 1er prix

« Le visiteur se déplace de manière fluide et libre, dans les volumes continus du programme musée, guidé par son sens de l’espace et selon sa sensibilité aux différentes attractivités du lieu. Pas de circulation définie, pas de couloir, mais la liberté d’éprouver la déambulation du Désert. L’approche commune adoptée entre architecture, scénographie, muséographie et paysage, fait du musée un lieu de variations, rythmé et animé selon les moments de la journée par la lumière filtrée. »

Rappelant le déploiement de tentes bédouines, l’ossature du bâtiment prend place dans une légèreté mesurée en harmonie avec le paysage minéral de la région. Appelé par ses concepteurs « La grande escale », le projet propose un voyage dans un bâtiment qui prend ses marques à travers un programme varié, ponctué par différents degrés de transparences et de porosités, des vues sur les patios et les extérieurs ainsi qu’une relation avec le ciel grâce à ses multiples ouvertures zénithales qui accrochent la lumière.

Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA Musée de Dakhla – OKA – EGA

Source : www.facebook.com/OkaOmarKobbiteArchitectes