Votre mot de passe vous sera envoyé.


The Rise and fall, une installation temporaire réalisée à la précédente Biennale de Marrakech

Rise and Fall, réalisée par Khadija von Zinnenburg Carroll et Alex Schweder est un mélange d’art et d’architecture pour questionner les espaces et leur occupation. Une expérience interressante dans une région qui paie si peu d’attention à l’occupation de ses espaces et de l’environnement urbain. Un design sur mesure pour le site comme un morceau d’architecture suspendu entre la scène et la hauteur sous plafond du Théâtre Royale de Marrakech, qui a été construit dans les années 1970. The Rise and Fall se compose d’une structure en bois en treillis sur un cadre en acier. Un ruban de tissu rouge est enroulé autour de l’objet pour ajouter un effet dramatique. Deux pistes sonores réalisées par Tamara Friebel utilisant des sons en provenance du Maroc sur des lecteurs de disques sont placés à chaque extrémité de l’ossature bois en mouvement. L’inclinaison du châssis active l’une des deux pistes sonores.

Lieu Marrakech, Maroc Artistes Khadija von Zinnenburg Carroll, Alex Schweder, Tamara Friebel Année 2012


Vidéo : « The Rise and fall – Marrakech »

Rise and fall from Khadija von Zinnenburg Carroll on Vimeo.


«Les visiteurs qui ont peur des hauteurs n’entraient pas dans la pièce», dit Schweder. « Mais certains d’entre eux ont signalé qu’ils étaient devenus hyper conscient de l’endroit où chaque partie de leur corps étaient. »

Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution Casabarata 2.0 – La théorie de l’évolution

Source : www.fastcodesign.com