Votre mot de passe vous sera envoyé.


Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables par Anna Noguera Nieto

Longeant les vallées du sud du Maroc, les Kasbahs, de part leur présence imposante et leur architecture massive, constituent un patrimoine qui, en plus de fasconer le paysage de ces régions, est tributaire d’une culture et d’un savoir faire. Abandonnées et non entretenues, ces constructions en pisé ont connus une deterioration rapide. Fragiles et menaçant de tomber en ruine, engloutissant sur leur passage trois siècles de culture, les Kasbahs ont finalement suscité l’interêt du Ministère du Tourisme du Maroc, qui a pris l’intiative de lancer une étude de faisabilité pour la création d’une société touristique pour la sauvegarde du patrimoine architectural marocain. La première étape de cette étude consistait à selectionner les Kasbahs des vallées du sud qui feront l’objet d’avant-projets architecturaux portant sur leur réhabilitation en un réseau d’entreprises hôtelières.

Chacune de ces Kasbahs devra refléter la région dans laquelle elle se situe, s’irigeant comme le symbole d’une histoire et d’une société. Le but est de redonner à ces constructions monumentales leur rôle structurant d’antan et d’en faire un réel levier de développement économique et culturel pour la région, tout en leur restituant leur valeur architecturale et paysagère.  » Le défi de l’intervention consiste à parvenir au difficile équilibre entre les anciens espaces et les nouvelles utilisations Bien qu’elles soient dotées de tout le confort nécessaire, le défi est de maintenir l’esprit de ces vieilles constructions: aussi imposantes que réservées, aussi élégantes que mystérieuses.»


Vidéo : Les Kasbahs du Sud

Lieu Vallées du sud, Maroc Architectes Anna Noguera Nieto Maître d’ouvrage Tourism&Leisure Programme Réhabilitation des Kasbahs du sud en réseau hôtelier Client Ministère du Tourisme du Maroc

Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables Transformation des Kasbahs du sud en un réseau d'hôtels durablesTransformation des Kasbahs du sud en un réseau d’hôtels durables