Proposition de Omar Kobbité (OKA) pour le concours de la Médiathèque de Khouribga organisé par l’OCP.

Petit retour en arrière sur ce projet proposé par l’agence Omar Kobbité (OKA). Projet non lauréat mais non moins intéressant du concours pour la médiathèque de Khouribga lancé en 2011, (voir lien projet vainqueur ici) .
La médiathèque s’intègre sur la partie sud ouest du site au sein du projet de la mine verte, à la croisée des voies principales et face au futur centre culturel. Visible depuis les principaux axes, ce bâtiment se veut le nouveau repère du quartier en devenir.
La volumétrie du bâtiment est générée par la rotation de plusieurs octogones réguliers homothétiques et superposés. La dynamique de cette forme, perçue depuis l’extérieur comme de l’intérieur.
La forme de la médiathèque, les retraits successifs de sa couverture, définissent une succession de prises de lumière zénithales horizontales, sur l’ensemble du périmètre du bâtiment.

Lieu Khouribga, Maroc Maitrise d’ouvrage OCP Architecte Omar Kobbité (OKA), Omar Kobbité, Erik Giudice, Federico Manella, Sandrine Pastre Programme Médiathèque, Année Concours 2011

Le jardin fait partie intégrante de la conception de la médiathèque. La géométrie du jardin est générée par cette persistance octogonale de la médiathèque et prolonge l’espace intérieur par une série de gradins qui le structurent et l’organisent en plusieurs plateaux successifs. Le jardin est planté d’essences locales, d’arbres de hautes tige comme l’eucalyptus, mais aussi de fruitiers plus bas, comme l’amandier, l’olivier, le caroubier. Une thématique de jardin fleuri est aussi développée dans la géométrie des soutènements. Au centre du jardin, un espace libre de plantations crée un théâtre de plein air, pouvant accueillir des lectures, spectacles, projections et concerts. Le jardin est complété d’un chemin d’eau, avec de petites cascades successives, au niveau de chaque muret de soutènement.

A la tombée de la nuit la perception du bâtiment s’inverse, l’éclairage intérieur transforme le bâtiment en une lanterne géante, un repère au sein de la ville. Cet éclairage est complété par des bornes photovoltaïques qui diffusent la nuit l’énergie emmagasinée le jour.
Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga Omar Kobbité – Mediathèque – Khouribga

Source : www.facebook.com/OkaOmarKobbiteArchitectes/