Votre mot de passe vous sera envoyé.

Bank Al-Maghrib a publié, à l’occasion de son cinquantenaire, un ouvrage illustré de belles photos reflétant ses grandes réalisations architecturales, dans une parfaite harmonie entre tradition et modernité.

Intitulé «le patrimoine architectural de Bank Al-Maghrib», ce livre intemporel offre une agréable promenade architecturale à travers les images de sites prestigieux, qui font la fierté de la Banque centrale et relatent une facette de l’histoire d’un pays, qui a su préserver son identité et son authenticité, tout en s’engageant dans un élan de modernité. Il est illustré de belles photos des agences réalisées sous le protectorat comme celles de Marrakech, El Jadida, Oujda, Rabat, Fès, Casablanca, Agadir et Tanger, des sites construits depuis l’indépendance à l’image de ceux de Béni Mellal, Kénitra, Settat et Taza.

Bank Al-MaghrebBank Al-Maghreb Bank Al-MaghrebBank Al-Maghreb Bank Al-MaghrebBank Al-Maghreb Bank Al-MaghrebBank Al-Maghreb Bank Al-MaghrebBank Al-Maghreb

 

L’ouvrage comprend également des photos qui reflètent l’effort de valorisation et de modernisation de ce patrimoine architectural. Dévoilant dans ses moindres détails la magie de ces lieux, qui traduisent l’évolution de l’histoire architecturale du Royaume, l’ouvrage de Bank Al-Maghrib constitue un témoignage culturel majeur, où architectes, artisans et spécialistes de l’art architectural puiseront leur inspiration. Il rend également hommage à tous ceux qui ont contribué à la construction de ce patrimoine, à travers notamment la publication de données biographiques sur les différents architectes, qui ont signé l’œuvre architecturale de la Banque centrale marocaine, cet héritage culturel d’exception. «L’histoire de Bank Al-Maghrib, dont nous célébrons cette année le cinquantenaire constitue le reflet de cinq décennies de développement du Maroc indépendant. Elle s’inscrit également dans une dynamique de progrès continu qui implique de nouveaux défis à relever pour le futur», a souligné le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, qui a signé l’avant-propos de cet ouvrage. «Si la Banque centrale se modernise, elle reste aussi l’héritière d’un passé dont témoigne en particulier une œuvre architecturale alliant, en toute symbiose, modernité et authenticité. C’est la marque d’une identité et l’expression d’une richesse traversée par plusieurs influences et courants architecturaux», a-t-il ajouté. Héritière d’une histoire riche, Bank Al-Maghrib se trouve à la tête d’un patrimoine exceptionnel, constitué de remarquables témoignages de l’architecture bancaire du XXe siècle. Elle a su faire appel à des architectes de talent pour développer son réseau et l’enrichir de plusieurs fleurons, dont certains peuvent figurer à côté des édifices les plus modernes de l’époque, représentant déjà le XXe siècle et la volonté du Maroc de se moderniser.

Source MAP
http://www.bkam.ma