Votre mot de passe vous sera envoyé.

L'association Casamémoire a été chargée de mettre sur pied l'espace qui sera dédié à la première Biennale d'art contemporain au Maroc qui aura lieu dans les anciens abattoirs de Casabanca prévue pour le 11 et 12 avril 2009.

La Biennale d'art contemporain comprendra une série de concerts, de défilés de mode, pièces de théâtre et des expositions qui se tiendront dans les anciens abattoirs de Casablanca construits dans les années 1920. L'objectif principal du projet serait d'introduire des micro-espaces publics à l'intérieur des grands abattoirs, chaque création d'une atmosphère différente. Les architectes sont invités à présenter une installation qui pourrait métamorphose l'espace public. Les architectes invités sont; Atelier Bow Wow, Da Office, Khoury Levit Fong, Eric Superpool et Ellingsen.

La transformation des anciens abattoirs de Casablanca en fabrique culturelle va donner un nouveau souffle à la richesse urbaine (de la ville de Casablanca). Dès la fermeture des anciens abattoirs en 2002, la question de leur devenir s’est posée. L’idée de leur transformation, en espace dédié à l’art et à la culture, date de cette période comme contre-poids à d’autres projets ayant plus la rentabilité comme unique objectif », se souvient-on à l’Association Casamémoire.

C’est ainsi qu’à la demande de la ville de Casablanca et avec l’appui de la ville d’Amsterdam, une série d’ateliers de réflexion ont été organisés pour réactiver le projet de reconversion en lieu dédié aux arts et à la culture. Ainsi sont nées les transculturelles qui entendent ouvrir les portes des abattoirs « pour ne plus les refermer », espère-t-on. Concert, spectacles de marionnettes, théâtre, danse et performances, projection de films et expositions seront au programme de cet événement. Durant deux jours, les Casablancais seront conviés à danser sur les pas et les rythmes des artistes et groupes connus tels que Hoba Hoba Spirit, Haoussa, Mazagan, Barry et  Casa Crew. Mais aussi des artistes, Jauk Armal, Azul et du groupe maroco-sénégalais Africa Style. Théâtre et spectacles feront également le bonheur des habitants avec au programme, la pièce « Joha notre contemporain » mise en scène par Zakaria Lahlou et « La lettre de Sara » de Predut-Nassef Iuliana. Mais aussi les pièces «Le voyage du singe Saâdane » (Compagnie Stylcom), « Assrar Troubadours » (Troupe d’Or). Dans un tout autre cadre, le public appréciera des spectacles de danse et performances de la Compagnie 2k_far (Shetf Haytef) et du Festival Matango (Despedida). En plus de projections de films dont la sélection promet de bons moments de détente.

{youtube}9MVFML-jnR0{/youtube}