Votre mot de passe vous sera envoyé.

Incroyable idée qu’est l’ambitieux projet de Magnus Larsson, étudiant à l’Architectural Association de Londres AAL.

Ce jeune architecte propose 6.000 km de mur de sable artificiellement solidifié qui couvrent le désert du Sahara de l’est à l’ouest, offrant une combinaison de refuges et de logements. Un « mur vert », une solution pour prévenir la désertification en Afrique. Magnus Larsson propose d’utiliser le « bacille pasteurii », un micro-organisme, facilement disponibles dans les marais et les zones humides, qui transforme le sable en grès, explique-t-il. La proposition du mur n’a pas pour seul but de créer une oasis mais aussi d’arrêter l’expansion du désert en Afrique.

 

 

Dune, architecture <a href=australian online casino anti-desertificaiton » src= »/modules/mod_prettyBox/image.php?width=200&height=117&cropratio=3:2&image=/images/stories/phase1.jpg »/> Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton Dune, architecture anti-desertificaiton


 

Source : http://www.flickr.com/photos/bldgblog/