Votre mot de passe vous sera envoyé.

L’Institut des Cultures d’Islam, ancré dans le quartier du 18e arrondissement et son histoire, est aussi un lieu de rayonnement qui a pour enjeu de comprendre et de communiquer sur ces cultures venues d’ailleurs, de porter sur elles un regard nouveau qui va enrichir et densifier l’imaginaire des populations locales et de tous les parisiens.

Le futur Institut des Cultures d’Islam de Paris est prévu pour 2012, il totalisera 4000m² sur 2 sites. Cet établissement original superposera une dimension cultuelle, gérée par une association ad hoc, absolument privée, et une dimension culturelle et scientifique, dont la ville de Paris a pris l’initiative.

Architecte : Ateliers Yves Lion Maître d’ouvrage : Ville de Paris Programme : Espace culturel, salle de musique amplifiée, hammam, espace d’interface-foyer commun, salle de culte, direction-coordination- logistique Budget : 6.7 M € Surface : 2 174 m2 SHON Lieu : Paris Date : concours 2008

Ateliers Yve Lion - Institut des cultures de l'islam (Paris) Ateliers Yve Lion – Institut des cultures de l’islam (Paris) Ateliers Yve Lion - Institut des cultures de l'islam (Paris) Ateliers Yve Lion – Institut des cultures de l’islam (Paris) Ateliers Yve Lion - Institut des cultures de l'islam (Paris) Ateliers Yve Lion – Institut des cultures de l’islam (Paris) Ateliers Yve Lion - Institut des cultures de l'islam (Paris) Ateliers Yve Lion – Institut des cultures de l’islam (Paris) Ateliers Yve Lion - Institut des cultures de l'islam (Paris) Ateliers Yve Lion – Institut des cultures de l’islam (Paris)


Inspiré par les plus belles réussites de l’âge d’or islamique, inscrit dans un contexte laïque et moderne, l’institut des cultures d’islam fait résolument le choix d’une démarche populaire, vivante et ouverte. Il ambitionne simultanément d’apporter des solutions aux tensions de voisinage, d’être un établissement faisant la fierté de son quartier et de contribuer au rayonnement international de Paris. Accueilli sur deux terrains distincts respectivement de 970m² et de 535m², situés au 55 de la Rue Polonceau et au 56 de la rue Stephenson,  l’Institut des culture d’islam aura une surface globale constructible d’environ 4500m². Ce qui était d’abord une contrainte est devenu une caractéristique singulière du programme. Plus vaste, proche et en vue du Bd Barbès, le site de Polonceau déclinera plutôt des activités intéressants le  grand public, tandis que l’autre site inscrit dans un tissu urbain plus contraignant et dans un quartier plus résidentiel offrira davantage des activités à l’échelle du quartier.
Les deux emplacements proposeront l’un et l’autre et des activités culturelles et des activités cultuelles, animées par deux structures distinctes. La majeure partie des surfaces est ainsi bâtie sur la responsabilité de la Ville de Paris, qui prévoit d’y investir environ 20 millions d’euros. Elle accueillera un programme pluridisciplinaire culturel et de recherche, conçu en complémentarité avec les dispositifs existants, à l’échelle du quartier et de l’agglomération. Des spectacles y seront diffusés. Des expositions montrées. La création contemporaine soutenue. Cet espace de diffusion culturelle sera ouvert aux expressions artistiques en lien avec l’islam accueillant des expositions, des cycles de cinéma, des pièces de théâtres et des concerts. L’esprit de son organisation à ce niveau rappelle celui de l’Institut du Monde Arabe, mais la différence  se situe dans le nom même de cet institut qui se veut porteur d’une identité culturelle et non pas ethnique ou religieuse. La médiation et les pratiques amateur n’y seront pas négligées. Des cours de langues (arabe, persan, wolof…) des ateliers (calligraphie, chant, cuisine…)  et des conférences dans un esprit d’université populaire s’y tiendront. Un fonds d’actualité internationale pourra être consulté.
Quant à la dimension scientifique, elle reposera sur l’accueil de chercheurs dans le cadre de travaux ciblés mais aussi sur la tenue de colloques, conférences et débats, sur le développement d’une politique éditoriale et naturellement le recueil et la conservation d’archives, particulièrement celles d’associations parisiennes en lien avec les cultures musulmanes.

En adaptant ses activités aux différents types de publics, en proximité comme à l’échelle de la métropole, croyants ou intéressés par les dimensions culturelles, l’ICI promouvra également la curiosité et l’approfondissement, dans un esprit de concorde et de brassage.

Sources: http://www.www.atelierslion.com