Votre mot de passe vous sera envoyé.


Une série de tapis berbères aux motifs insolites narrant l’histoire d’aujourd’hui par Khalil Minka.

Khalil Minka, diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Dijon, est un artiste complet qui vit et travaille entre Bordeaux, Marrakech et Khenifra. Issue d’une famille d’artisans Berbères au Sud du Maroc, il évolue aujourd’hui dans un élan créatif sans concessions en exploitant la totalité de son bagage culturel.
Ses recherches techniques autour du fait main et sa réflexion artistique sur l’actualité confèrent à ses œuvres une identité graphique unique. Il développe une forme d’expression capable de mettre en accord le présent mondial et le passé local. Son outil d’expression est une théorie de lien créatif entre la pratique artistique, le design et le fait main.

Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka
Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka Khalil MinkaKhalil Minka

Les grands-parents du designer étaient fabricants et marchands de tapis à Khénifra. A son retour dans sa région d’origine, Khalil s’attèle à relancer la production en revisitant le mode de conception afin de séduire un public plus large. « La fonction secondaire des tapis berbère consistent à raconter une histoire, marquer un évenement, une naissance, un déménagement, un mariage. Hors aujourd’hui, ces tapis racontent le passé puisque les motifs n’ont pas changé. Le tapis a perdu sa fonction de sauvegarde de l’histoire. Et moi, je veux lui redonner cette fonction. » Pour cela, Khalil dessine sur ses tapis, des paraboles, des 4X4, des consoles de jeux, des poteaux électriques symboles de l’arrivée de l’électricité dans les campagnes, ces objets du monde moderne qui ont atteint le monde rural.

Outre son travail sur les tapis, depuis 2004, il a participé à plusieurs expositions et événements culturels à Dijon, Bordeaux, Paris et Marrakech. Il utilise des supports et des outils divers, que ce soit en dessin (stylobille, marqueur, ou blanco) ou en infographie, et propose des compositions graphiques complexes, avec des personnages cachés et un humour intime, mais toujours sans complexes de scénarisation ou de narration. Son travail infographique se compose d’images récupérées sur Google. Il crée alors un découpage et un collage brutal de sujets haut en couleurs. Khalil Minka développe ses créations en tant qu’artiste résident chez Aérolithe Galerie (Bordeaux) et dans son atelier personnel à Khénifra au Moyen Atlas. Cofondateur du collectif NAP (Nouvelles Pratiques Artistiques) au Maroc, il participe activement à la scène Street Culture Marocaine, notamment par son implication au sein de l’association « Maroc Mouvement ».

Du 4 au 28 juin 2011, Khalil Minka est exposé à Montignac-Lascaux au M3, lieu dédié à la création artistique contemporaine.

Le M3
19 bis Avenue de la gare
24290 Montignac – Lascaux
+33.6.82.64.78.92
www.metrecube.com
[email protected]

Source : www.minkacreation.blogspot.com