Votre mot de passe vous sera envoyé.


Youssef Melehi, une architecture contextuelle.

aMush rencontre l’architecte Youssef Melehi déambulant dans les ruelles d’Asilah, afin de partager avec nous sa vision de l’architecture contemporaine, laquelle est un appel : « notre réaction doit être par rapport à ce que nous sommes, nous devons partir au delà de ce que nous sommes à partir de ce que nous avons.» Youssef Melehi fait partie de ces architectes qu’on ne saurait dissocier de leur oeuvre. Ils sont l’un et l’autre porteur d’un regard voué à la réinterprétation et à l’engagement dans la pratique de l’architecture. Loin de s’adonner à un style d’architecture, Melehi se laisse aller à ses questionnements propres, qu’il transpose à sa réflexion conceptuelle : « Comment partir de soi pour arriver à soi ? » Mémoire du lieu, savoir-faire, adaptation, sont les outils inhérents à sa démarche.

Celle ci se démarque de bien d’autres qui se rejoignent sous la coupe de la recherche d’une architecture marocaine identitaire, car Melehi n’est pas dans une recherche, mais dans un travail de révélation de cette force latente qu’il est convaincu de rencontrer chaque jour, qui le saisit incessamment à Asilah – sa source puis son repère – et partout où il y’a culture : Une identité à encrage traditionnel mais qui se prête au renouveau, et qui adhère à soi et à l’autre.

Né à Madrid, Youssef Melehi a vécu à Asilah. Diplômé d’architecture a l’U.P.A 7 de paris, il effectue un master a l’université de georgia tech au Etats Unis. Il collabore dans plusieurs cabinets d’architecture à Paris entre 1978 et 1986 et travaille pour son propre compte pour la SET INTERNATIONAL entre 1985 et 1986. En 1989, il a remporté le prix du jeune architecte arabe décerné par le Conseil Arabe des Ministères de l’Urbanisme et de l’Habitat. Ces réalisations de maisons à patio dans la médina d’Asilah furent sélectionnées dans le cadre du prix Aga Khan d’architecture décerné à la ville d’Asilah en 1989. Il fut lauréat, du grand prix d’architecture du Maroc pour le projet de l’Hôpital Militaire Mohamed V, qualifié comme étant la meilleure œuvre, en association avec H. Tastemain, E. Castelneau. Il fût lauréat des concours Bahia Beach de l’ONA en 1993 et du concours du nouveau Centre Hospitalier Universitaire d’Oujda en 2006. Enseignant à l’ENA de 1995 à 2004, son parcours professionnel dépasse les 20 ans. il a réalisé de nombreux projets dans divers secteurs notamment les cliniques, hôpitaux et résidences touristiques tel que la Kasbah Tamadot de Richard Branson, dans la région de Marrakech. Depuis 2001, il a un certain succès auprès de l’ONCF pour lequel il a réalisé plusieurs gares à travers le pays tels que les Gares de Tanger, de Marrakech et de Nador, ainsi qu’une certaine spécialisation dans le domaine de l’architecture hospitalière, pour lesquelles il a réalisé de nombreux projets publics et privés. L’agence d’architecture MELEHI Youssef milite pour une démarche conceptuelle qui s’appuie sur le contexte espace-temps, évitant les clichés d’importation. Une réadaptation et interprétation des principes et concepts locaux et dans une architecture contemporaine utilisant les nouvelles techniques de construction respectant l’environnement.


Vidéo : « Portraits d’Architectes » #03 – Youssef Melehi



Réalisations

Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi Youssef MelehiYoussef Melehi