Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le projet de l’Académie Mohammed VI de Football s’inscrit sur un terrain de 25 ha sur le plateau de Salé à proximité de Sala El Jadida.

Le village est le lieu de vie de I ‘Académie. Son organisation spatiale est déterminante car elle participe, par sa pertinence, au projet pédagogique de l’Académie et elle contribue au confort psychique des adolescents. Le village est un lieu à l’architecture modeste et fonctionnelle, miroir de la rigueur et de la discipline sportive, mais riche de sa spatialité.


Lieu Salé, Maroc Architectes Groupe 3 architectes Programme terrains de foot (normes FIFA), hébergement, équipements, bureaux, terrain couvert, administration Coût 140.000.000 MAD Surface 9.000m² Année 2010

Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football
Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football Académie Mohammed VI de FootballAcadémie Mohammed VI de Football

Le projet de I’ Académie est constitué de deux entités aux échelles fortement contrastées : Le grand espace (celui des terrains de jeu, de l’activité en plein-air) avec ses grandes distances à parcourir, sa profondeur de champ, son horizon dégagé. C’est le lieu de l’effort et de l’apprentissage quotidien des techniques de jeu. Le village, composition de masses blanches organisées en pôles d’activité autour d’une place dont la centralité et les proportions apaisantes et familières contrastent avec le grand espace, et suggèrent la protection et l’intimité. Autour de la place carrée s’organisent des bâtiments dédiés chacun à un type d’activité particulier, abritant un univers spécifique. Cette organisation permet de recréer la richesse des espaces domestiques familiers et d’induire des mobilités qui rythment et dynamisent les journées. Les bâtiments sont majoritairement introvertis, recentrés sur leur patio ou paysage intérieur. Fédérant l’ensemble de ces activités, la place carrée est le lieu de la rencontre et de l’échange. Elle est le nœud de croisement de tous les flux.

Source : www.groupe3architectes.com